L’agenda de l’année 1923 – Bernard MARCEL
Article mis en ligne le 13 décembre 2018
dernière modification le 28 juillet 2018

par BERNARD Marcel

onzième partie – du 29 août au 10 septembre

Période de travail intense : le jardinage, le moulin qui tourne tous les jours. Forcément les visites à Séderon sont rares, les dimanches ressemblent à des jours de semaine. Le « monsieur » Larmagnat (Paul François Emile), cité dans l’agenda le 5 août, c’était le brigadier des Eaux et forêts – son épouse, Magnus Rosine Marguerite Charlotte, était épicière. Leur fille, Augustine Paulette Marguerite, née en Algérie à Batna, se mariera le 10 avril 1928 à Séderon avec Jean (Marcelin Albert).

Mercredi 29 août
Le matin : Louis Touche me paye 8 œufs à 3fs50 la douzaine (soit 2fs 30c) et Lambert de Lachau me paye un litre de vin rouge (2fs).
Je paye un billet à ordre de 90fs, et 120fs avec les intérêts depuis 1912 à doux Joseph de Vers.
Le soir : je vais aider à Emmanuel pour finir de venter son blé
Recettes : 4fs 30cent
Dépenses 120 francs

[C’est l’ami de régiment Gaufrès (peut-être ont-ils été compagnons de tranchée durant la Guerre), qui fournit le vin au Lilet. Vin du Gard, de Vergèze, que semble apprécier les gens du coin. Ce litre fait-il partie de la douzaine de bouteilles bouchées et...


… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.