accessibilité
L’Essaillon
« Entre la Tourre et lou Crapoun,
Ia moun païs, qu’ei Sederoun »
Alfred Bonnefoy-Debaïs

Etudier, préserver et faire connaître le Patrimoine Historique, Naturel et Culturel de Séderon et de sa Région

Montfroc dans la tourmente des inventaires
Article mis en ligne le 1er juin 2017
dernière modification le 28 décembre 2019

par ANDRIANT Sandy-Pascal

L’affaire du curé de Montfroc intervient dans la période que les historiens nomment « la tourmente des inventaires [1] » dans le cadre de la loi dite de « séparation des Églises et de l’État » de 1905.

Mais pour bien comprendre le contexte, il faut remonter à la Révolution qui a mis fin aux privilèges du clergé catholique. La nationalisation des biens de l’Église trouve sa contrepartie dans la Constitution civile du clergé.

Cette Constitution civile du clergé (1790) fait quasiment des membres du clergé des fonctionnaires salariés par l’État sous réserve de prêter un serment de fidélité à la constitution à partir du 4 janvier 1791. Le pape Pie VI condamne cette Constitution civile, ce qui a pour conséquence une division du clergé français entre « jureurs » et « réfractaires » [2].

Quant à l’Église constitutionnelle, elle périclite dès lors que la Convention décide de ne rémunérer aucun culte (décret du 21 février 1795).

On imagine les remous dans la population entre catholiques et anti-cléricaux.

Bonaparte souhaitant régler la question religieuse, nomme Talleyrand – évêque suspendu...


… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.