Exposition à Séderon
Barbara CAMPBELL
Article mis en ligne le 1er juin 2017
dernière modification le 28 décembre 2019

par POGGIO André

Durant l’été 1976, une exposition d’art fut organisée à Séderon par le Syndicat d’Initiative. Une affiche en témoigne.

C’était il y a 40 ans. Qui s’en souvient ?

Réponse : la Bibliothèque nationale de France à Paris ! son Département des Estampes a conservé un exemplaire de la lithographie.

Lithographie, cela signifie qu’une œuvre originale, réalisée directement ou transposée sur un support (plaque de métal, de pierre ou de bois), est reproduite par un imprimeur en un nombre déterminé d’exemplaires. L’artiste signe, numérote et, s’il trouve des clients, vend chaque exemplaire. Normalement, l’original est ensuite détruit pour empêcher toute nouvelle reproduction frauduleuse.

L’affiche porte la signature de Barbara Campbell – je n’ai rien retrouvé sur cette artiste américaine. Dans le bas à droite (donc à gauche sur la photo), une indication qui est sans doute de sa main car elle fait une faute « d’anglo-saxon » : elle écrit « le crier » au lieu de « le crieur » pour nommer le clown qui annonce la manifestation.

Continuons le jeu des questions, celle-là sans réponse pour l’instant : mais que venait faire cette artiste américaine à Séderon ? Surtout qu’elle a dû faire un séjour suffisamment long chez nous pour croquer les « Dames de Sederon ».

« Dames de Sederon » – lithographie – Barbara Campbell

Joli titre ! le dessin l’est moins. Les encres et le crayonnage noirs accentuent la caricature de ces dames. Elles papotent, simplement, mains sur les cuisses ou sur le sac, ou caressant le chat… De temps en temps, elles regardent la dessinatrice du coin de l’œil.

Quelle fut leur réaction en voyant le résultat final ?

André Poggio

[les 2 lithographies reproduites sont en dépôt à la BnF, département des Estampes]