accessibilité
L’Essaillon
« Entre la Tourre et lou Crapoun,
Ia moun païs, qu’ei Sederoun »
Alfred Bonnefoy-Debaïs

Etudier, préserver et faire connaître le Patrimoine Historique, Naturel et Culturel de Séderon et de sa Région

Les poux de Lachau
Article mis en ligne le 1er juin 2017
dernière modification le 28 décembre 2019

par ANDRIANT Hélène

Les poux de Lachau

Il peut suffire d’une phrase pour être plongé dans une rêverie où l’amusement le dispute à la perplexité. Dans le cas présent, c’est Anfos Martin [1] qui, dans « Les vieux écrits » (1928) m’a fourni cette récréation. Il y affirme qu’en :

« 1761, les consuls de Lachau adressent une supplique à l’évêque de Valence pour excommunier les poux qui prolifèrent dangereusement. Dans les dépenses de cette année, figurent trois livres pour voyage à Valence à effet d’avoir permission d’excommunier les poux. »

Malgré mon assiduité, je n’ai pu retrouver d’autres mentions de ce fait. Les archives diocésaines ainsi que les archives départementales de Valence dévoilent un vide absolu sur Lachau entre 1752 et 1772. Mais je me suis aperçu que ces demandes n’étaient pas extraordinaires, même si en 1761, celle-ci est un peu tardive.

En Drôme, un procès ecclésiastique qui a reçu beaucoup de « publicité » est détaillé dans plusieurs ouvrages. C’est le procès des chenilles au diocèse de Valence en 1585. [2]

La première question qui se pose est : les poux de Lachau sont-ils bien des...


… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.