accessibilité
L’Essaillon
« Entre la Tourre et lou Crapoun,
Ia moun païs, qu’ei Sederoun »
Alfred Bonnefoy-Debaïs

Etudier, préserver et faire connaître le Patrimoine Historique, Naturel et Culturel de Séderon et de sa Région

Éléments biographiques de Bernard MARCEL, dit le Lilet
Article mis en ligne le 1er juin 2017
dernière modification le 28 décembre 2019

par sandy-pascal

Ce dimanche 2 décembre 1923, Bernard Marcel note pour la dernière fois ses affaires du jour. Les pages suivantes resteront blanches.

Cigarettes biscuits… son mariage avec Gabrielle Gabriel approche

Il fut célébré à …, le …,

Les témoins furent …

Lui avait 44 ans, elle en avait 31.

Elle mourra cinq ans plus tard, le 25 juillet 1928, « de mort accidentelle et violente »

Violente puisque Gabrielle, tombée dans le silo à betteraves de sa maison, va y mourir asphyxiée.

Sa tombe est toujours visible dans le cimetière de Séderon.

Celle de Bernard Marcel est inconnue. Nous perdons sa trace pendant les années de la guerre de 40. Il a alors plus de 60 ans, et quitte le moulin de St-Pierre.

Pour quelles raisons et pour aller où ?

On peut imaginer que son âge, et ses vieilles blessures de la guerre de 14, l’ont contraint à rechercher pour ses vieux jours un asile, peut-être un hôpital hospice. Se rapproche-t-il de sa famille ? Il avait des cousins à Orange, une cousine du côté de Caderousse…

Normalement, la transcription de son décès devrait avoir été faite en marge de son acte de naissance. Ce n’est pas le cas, et les services d’Etat Civil ne devait pas fonctionner...


… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.