accessibilité
L’Essaillon
« Entre la Tourre et lou Crapoun,
Ia moun païs, qu’ei Sederoun »
Alfred Bonnefoy-Debaïs

Etudier, préserver et faire connaître le Patrimoine Historique, Naturel et Culturel de Séderon et de sa Région

Un Cantoun Prouvençau
Article mis en ligne le 1er juin 2018
dernière modification le 31 décembre 2019

par Lou PASTRAS, POGGIO André

Lou rigaudoun…

Le rigodon est une vieille danse. Notre félibre Alfred Bonnefoy-Debaïs en parlait, dans son « vot de Sederoun », à propos des fêtes de sa jeunesse dans les années 1860-70 :

« … lou bal vai à grand trin, li parèu viron sènso rouca lou sou… Li paire, li maire emi li reire, vesènt ansin dansa sis enfant, l’envejo lis aganto, e zou ! se bouton dóu bal e, ma fisto au rigaudoun ié van quasimen miés que si felen. E tout aquéu pople viro, danso, sauto, entre-mescla dins un boulegadis espetaclous… ».

[… le bal bat son plein, les couples tournent sans toucher le sol… Les pères, les mères, et aussi les grands-parents, voyant ainsi danser leurs enfants, sont pris de la même envie, entrent dans le bal et, ma foi, ils sont presque meilleurs au rigodon que leur progéniture. Et tout ce petit monde tourne, danse, saute, s’entremêle dans un mouvement spectaculaire]

Depuis il a passé bien de l’eau sous les ponts de Méouge, et le rigodon est passé de mode. Encore que la pratique en a été conservée bien plus longtemps en...


… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.