Lou Trepoun 34
Les associations sur le web
Article mis en ligne le 4 octobre 2013
dernière modification le 13 décembre 2014

par BARRAS Henri
(En couleur sur un écran !)
(En couleur sur un écran !)

Depuis le 6 février dernier, gràce à André et Annie Molinet, créateurs du « Site » de Séderon (page d’accueil ci-dessus), les associations de la communauté de communes ont « pignon sur web ».

Pour les quelques adhérents qui ont un accès à Internet et qui n’ont pas encore eu l’information ils peuvent se connecter à http://sederon.free.fr . Ce site mérite visite ; faites le connaître.

Pour ceux qui ignorent le sens du terme « site » disons pour simplifier que c’est un catalogue contenant des informations variées (textes, images et même sons) disponibles sur ordinateur pour qui possède une liaison à Internet. Leur mise à jour peut se faire instantanément par le gestionnaire du site, André Molinet. Mais il est évident que ces informations doivent lui être fournies.

Ainsi l’Essaillon a été sollicité pour rédiger la partie histoire de Séderon et pour le Trésor de Séderon. Nous reproduisons ci-après les deux textes sur ces sujets qui figurent sur le site.

Malgré le retard en connexions à hauts débits des zones rurales, dont les internautes locaux pâtissent, nous savons maintenant que par notre présence sur « la toile (le web) » c’est une immense communauté qui peut accéder à notre culture locale.

Il nous faudra peut-être un jour créer un site « Essaillon » et y mettre des articles, ainsi que des photos de cartes postales anciennes et d’autres informations sur l’association.

Quant à nos bulletins, il est déjà facile, d’un clic de souris, de les expédier à l’autre bout de monde.

Nous aurons l’occasion d’en reparler en Assemblée Générale.

Henri Barras

PS :

Depuis la parution de cet article, ce site a changé de webmaster et d’aspect.

Nouvel aspect. Le site est en cours de réinstallation. Toutes les pages ne sont pas encore fonctionnelles (22/04/2008)
Nouvel aspect. Le site est en cours de réinstallation. Toutes les pages ne sont pas encore fonctionnelles (22/04/2008)