Le juif errant au Quatre…
Article mis en ligne le 2 octobre 2020

par sandy-pascal

J’ai essayé, il y a quelques années, de retracer la vie d’une personnalité locale, Ephrem Pascal (Trepoun n° 56 de 2014) ayant la chance d’avoir une correspondance suivie entre lui et ma grand-mère, sa filleule et petite cousine. Je rappelle qu’il était vice-chancelier de l’Évêché et surtout que la mémoire familiale le perpétuait comme un homme d’une grande gentillesse et humanité. Je me suis à ce moment-là posé des questions sur ses prénoms : Ephrem, Samuel, d’autant qu’à Barret, les Samuel, Ephrem, Ismaël n’étaient pas rares. A Barret, un peu en contrebas de l’église, nous avons le quartier Juiverie… Si j’ajoute qu’une série de coïncidences m’ont fait lire ou relire des romans retraçant le périple des Juifs d’Europe de...


… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.