Journal de Campagne
(27 août 1939 – 10 juin 1940)
Article mis en ligne le 30 juin 2020
dernière modification le 2 octobre 2020

par DELHOMME René

L’Année 1939

27 août

l’affiche blanche portant le n°5 me rappelait à mon devoir militaire. Il a fallu tout quitter !!!

Douloureuse séparation !!!

Ultime espoir de la sagesse des chefs d’États. Je crois encore à l’Idéal de la Paix qui fut le mien et ne peux concevoir une justification dans l’inhumanité de la guerre.

Les événements vont malheureusement prouver le contraire rapidement…

je rejoins donc Laragne, puis Embrun où on m’équipe tout de suite : vêtements, fusil, masque, cartouchière… rien n’est oublié.

La 1ère marche de 25 kms, avec tout l’équipement du fantassin, me jette sur la paille, brisé de fatigue.

Nouvelle prise de contact avec la vie ingrate de l’Infanterie.

2 septembre

Après l’envahissement de la Pologne par le IIIe Reich, l’Angleterre puis la France déclarent la guerre…

MOBILISATION GENERALE

15 septembre

Affectation à la Seyte (05), garnison adossée à la montagne (2 050 m), proche de la frontière italienne… Ici, aucun civil, une véritable...


… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.