accessibilité
L’Essaillon
« Entre la Tourre et lou Crapoun,
Ia moun païs, qu’ei Sederoun »
Alfred Bonnefoy-Debaïs

Etudier, préserver et faire connaître le Patrimoine Historique, Naturel et Culturel de Séderon et de sa Région

Le blé rouge de Séderon
Article mis en ligne le 1er juin 2018
dernière modification le 1er janvier 2020

par ANDRIANT Hélène

Lors d’une promenade estivale à la Mourier avec mon frère l’an dernier, celui-ci me dit avec la même désinvolture que si nous avions discuté du menu du repas suivant : « Tiens, j’ai vu passer dans des ouvrages de botanique une variété très ancienne nommée ‘le blé rouge de Séderon’, et je pense qu’il devait y en avoir ici… ».

Mon frère ayant travaillé plus de 30 ans au Conservatoire Botanique de Porquerolles, aujourd’hui Conservatoire Botanique National Méditerranéen, ayant voué son existence aux variétés anciennes dans le bassin méditerranéen pour créer, entre autres, une banque de semences et des collections variétales pour (je le cite) « maintenir la base génétique la plus large possible en vue de satisfaire les besoins futurs qui ne manqueront pas de se faire jour », je l’ai cru immédiatement.

Mais voilà ! Il est à la retraite, les ouvrages étant propriété de l’INRA (Institut National de Rechercher Agronomique) où trouver cette trace ? Grâce à sa mémoire des noms de botanistes célèbres (!) du passé, grâce à Internet, aux archives en ligne, nous l’avons retrouvé !

Certains recherchent dans leur lignée un...


… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.