accessibilité
logo site
L’Essaillon
« Entre la Tourre et lou Crapoun,
Ia moun païs, qu’ei Sederoun »
Alfred Bonnefoy-Debaïs

Etudier, préserver et faire connaître le Patrimoine Historique, Naturel et Culturel de Séderon et de sa Région

Le vignoble de Barret-de-Lioure
Article mis en ligne le 1er juillet 2019
dernière modification le 21 juin 2019

par sandy-pascal

L’examen attentif du cadastre « napoléonien » (1813) et de la matrice cadastrale qui le complète (1824) permet de connaître avec une grande précision l’étendue et la répartition du vignoble de Barret-de-Lioure au début du 19e siècle.

1 – Photographie de la commune de Barret-de-Lioure vers 1825

Au début du 19e siècle Barret-de-Lioure est une commune très agricole, vivant en quasi-autarcie mais dont la population est en constante augmentation. De 490 habitants en 1790 (curieusement la population était déjà de 493 habitants en 1686 !), on passera à 607 en 1851 (pic maximum).

Cette importante population est concentrée dans l’enceinte du bourg (ouverte par trois portes) où l’on recense 57 maisons serrées les unes contre les autres et même 5 maisons « au-dessus des rues » ainsi que 21 « chambres » pour une population d’environ 320 personnes.

A proximité du noyau central, les quartiers du Teron (8 maisons), Fontarache (1 bastide) et St Sauveur (2-3 maisons plus le prieuré) ajoutent 40 habitants...


… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.

qrcode:https://essaillon-sederon.net/Le-vignoble-de-Barret-de-Lioure

Soutenir par un don