La peste en Provence 1628-1632
Article mis en ligne le 30 juin 2020
dernière modification le 2 octobre 2020

par sandy-pascal

Travaillant avec Romain Dethès sur la peste de Bédoin durant les années 1629-1630, je me suis demandé si l’épidémie avait passé le Ventoux et sévi dans le haut pays.

En mai 1629, la peste est signalée à Bordeaux puis à Montpellier en juillet. On l’annonce ensuite en février 1630 à Rodez.

Au printemps 1630, la France traverse les Alpes pour envahir le milanais où sévit également la peste. Et certaines armées sont passées par Séderon qui a été contraint de les nourrir et les héberger.

Plus localement Bédoin a mis en place des quarantaines dans les granges extérieures à la cité un Bureau de la Santé composé d’un médecin, d’un officier de santé et 2 consuls. Des gardes empêchent les malades de s’échapper et les bien-portants de venir les visiter, au risque de « s’infecter ». On fait aussi appel à des parfumeurs chargés de laver entièrement l’intérieur des maisons à l’eau chaude, de brûler les linges souillés et d’enfumer les maisons avec du bois tel que le genévrier, le romarin et le sourbin.

Qu’en est-il à...


… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.