Le mécanisme de l’ancien moulin seigneurial d’Eygalayes
Article mis en ligne le 1er décembre 2020
dernière modification le 4 décembre 2020

par MATHONNET Pierre

Le 14 mai 1790, la première municipalité d’Eygalayes fait authentifier par le notaire de Séderon un rapport descriptif de l’état du moulin à farine seigneurial que le gouvernement révolutionnaire a mis à la disposition de la Nation. Dans le rapport, le moulin est désigné sous le nom de moulin de Rigouette et situé en dehors de l’enclos du village (il correspond sans doute au moulin figurant sur le cadastre napoléonien à l’adret de la colline du Château qui s’élève au Sud du village d’Eygalayes).

Concernant les composants du moulin qu’ils ont dû juger essentiels, deux experts nommés (le meunier de Séderon et un maçon de Ballons) ont déclaré :

  • que sa robe et son entremuye étoient bois de sapin et en médiocre état,
  • que sa mastre étoit de noyer et en médiocre état,
  • que son tour et corde étoient en bon état,
  • que son enchastre étoit en bon état,
  • que ses meules de dessus et de dessous étoient neuves,
  • que son rouet et son ferrement étoient en bon état ainsi que son arbre et son banc souillard,
  • que le peau, la...

… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.