Jean-François et Josette CHARROL
– in memoriam –
Article mis en ligne le 1er décembre 2020
dernière modification le 4 décembre 2020

par POGGIO André

Jean-François Charrol était né à Eygalayes, en 1925, où son père, Joseph Charrol, était agriculteur à la Combe. Mais revenu grièvement blessé de la guerre de 14-18, Joseph n’avait pu continuer l’exploitation de sa ferme.

Il vint alors s’installer à Séderon avec femme et enfants, achetant tout d’abord une épicerie située sur la Planette, puis s’établissant comme transporteur sur la ligne Séderon - Barret-de-Lioure - Montbrun - Sault. C’est madame Charrol, née Louise Joly, qui tenait le commerce pendant que son mari faisait le chauffeur sur la ligne.

Joseph mourut en mars 1932, des suites de ses blessures de guerre. Il laissait une veuve, son fils Jean-François et sa fille Josette qui naquit en octobre, quelques mois après le décès de son père.

En 1944, Jean-François sera l’une des victimes du bombardement, passant plusieurs jours entre la vie et la mort.

Il fit carrière dans l’enseignement. D’abord instituteur à Mévouillon où, avec l’abbé Morel, ils jouèrent un peu les rôles de Peppone et Don Camillo. Puis il accéda à la fonction...


… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.