Méouge, la crue du siècle
Article mis en ligne le 28 décembre 2019

par POGGIO André

Sur l’église de Séderon, il y a une marque, gravée dans la pierre, à gauche en regardant la porte. Comme l’usure du temps la rendait de moins en moins visible, on l’a colorée en bleu pour pouvoir continuer à lire : 29 7bre 1900

La mémoire collective sait bien que cette ligne représente la limite de la montée des eaux de la Méouge, lors de la grande crue du 29 septembre 1900. Mais pour avoir un peu plus de détails sur les événements et leurs conséquences, voilà le rapport que l’officier de gendarmerie commandant l’arrondissement de Nyons avait dressé après sa visite sur les lieux :

«  Gendarmerie Nationale - 14° Légion - Compagnie de la Drôme - Arrondissement de Nyons
Objet : Au sujet d’un violent orage à Séderon
Rapport du Lieutenant Vialet, sur un violent orage à Séderon.
Séderon, le 1er octobre 1900

Le 29 septembre 1900, vers 8 ½ du soir, un violent orage accompagné d’éclairs, tonnerres et d’une pluie torrentielle s’est abattu sur Séderon. Le torrent «  La Méouge  », qui passe dans le village, grossi déjà par des orages récents, sortit immédiatement de son lit et se précipita avec furie dans les propriétés...


… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.