Les thermes de Montbrun-les-Bains
Article mis en ligne le 1er décembre 2018
dernière modification le 15 mai 2020

par sandy-pascal


2° partie : Les affections et les curistes

A la fin du XIX° siècle, Montbrun-les-Bains est cependant connu pour ses « sulfureuses froides ». En 1874, l’établissement thermal propose l’administration des eaux en boissons, douches laryngiennes, faciales et oculaires, en pulvérisation et inhalation gazeuses, et dispose de logements pour 100 malades.

L’établissement thermal sera fermé en 1913 pour causes circonstancielles : la première guerre mondiale entraînera, entre autres événements, la désertion des cures thermales…

Nature de l’activité thermale

Aux XVIIIe et XIXe siècles, les eaux « froides » de Montbrun-les-Bains sont surtout réputées pour le traitement des affections respiratoires, ainsi que pour le traitement des affections de la peau.

En 1874, l’établissement thermal de Montbrun-les-Bains propose « ’expédition, contre...


… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.