accessibilité
logo site
L’Essaillon
« Entre la Tourre et lou Crapoun,
Ia moun païs, qu’ei Sederoun »
Alfred Bonnefoy-Debaïs

Etudier, préserver et faire connaître le Patrimoine Historique, Naturel et Culturel de Séderon et de sa Région

L’église paroissiale de Séderon avant la révolution
Article mis en ligne le 26 juin 2017
dernière modification le 21 juin 2017

par MATHONNET Pierre

Origine de l’église paroissiale.

L’église paroissiale de Séderon trouve son origine dans l’acte de fondation du 13 mai 1601 qui rassemble les Communautés de Séderon et de Gueisset au sein d’une même paroisse du diocèse de Gap et de l’archevêché d’Aix et place symboliquement cette paroisse sous le triple titre de Notre Dame de la Brune, Saint Baudille et Saint Pierre de Gueisset.

Notre-Dame-de-la-Brune est le vocable d’une ancienne église qui s’élevait sur la colline de la Tour à l’emplacement où se trouvent actuellement les ruines de la chapelle de Notre-Dame-de-la-Brune. En 1178 elle est appelée sancta maria de castro ce qui semble indiquer qu’à son origine elle dépendait du castrum de Séderon, c’est-à-dire de la tour construite au sommet de la colline pour faire apparemment partie d’un réseau de tours de guet assurant la défense avancée de la forteresse de Mévouillon. Cette église devait remplir les fonctions de chapelle castrale (lieu de culte et d’inhumation privé pour les occupants de la tour) mais, située en contrebas et proche du chemin traversant la partie Nord du territoire...


… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.

qrcode:https://essaillon-sederon.net/L-eglise-paroissiale-de-Sederon-avant-la-revolution

Soutenir par un don