logo site
L’Essaillon
« Entre la Tourre et lou Crapoun,
Ia moun païs, qu’ei Sederoun »
Alfred Bonnefoy-Debaïs

Etudier, préserver et faire connaître le Patrimoine Historique, Naturel et Culturel de Séderon et de sa Région

Un siècle de cartes postales à Séderon
chapitre 3 PRÉVOT
Éditeur à Avignon [1908 – 1925]
Article mis en ligne le 14 août 2015

par POGGIO André

Je n’ai pas de renseignement sur cet éditeur dont les cartes furent commercialisées à partir de 1908. Mais les photos sont plus anciennes, comme le prouve la carte « l’avenue de Montbrun effet de neige » : en effet la maison Bertrand (actuellement nougats Boyer) n’est pas encore construite alors que la construction date des toutes premières années du siècle (le XXe, bien sûr).
Peut-on en conclure que Prévot, pris dans le grand boum de la carte postale en ce début de siècle, a récupéré d’anciens clichés de Séderon et les a édités ? Un photographe lui aurait vendu ses fonds de tiroir, ce qui ne veut pas dire que les photos manquent de qualité ou d’originalité mais simplement qu’elles étaient inédites.
Mais alors la question essentielle devient : qui est l’auteur de ces clichés ? Auteur important puisqu’il est le premier à nous apporter un témoignage sur les activités laborieuses de l’époque grâce à sa « vue prise sur la Méouge » où l’on voit des lavandières en plein travail.
Prévot aimait bien introduire la mention « effet de neige » dans ses légendes ; elle est utilisée pour ces deux cartes de Mévouillon et Barret de Lioure :

Mévouillon – Route du Buis à Séderon, 1200 mètres d’Altitude, effet de neige
Barret de Lioure – Vue Générale prise de la Route de Montbrun, le col 1400m. d’Alt. Effet de neige

On la retrouve deux fois à Séderon, pour quatre cartes éditées :

L’Avenue de Montbrun Effet de neige

Pas de maison sur le côté gauche de la route, mais le terrassement pour la construction est déjà réalisé.

L’autre carte a servi d’illustration pour « l’École Autrefois » (Trepoun n° spécial août 1993) : René Delhomme y présentait la délibération du Conseil Municipal permettant de comprendre pourquoi, à partir de 1902, on appelait Écoles le bâtiment qui deviendra le Patronage.

Les Écoles, Effet de Neige

des écoliers agrippés aux grilles du mur d’enceinte, d’autres appuyés sur une barrière basse où sèchent des vêtements mais pas de trace de neige : seul le champ, qui apparaît blanc au premier plan, justifierait la légende.

Vue prise sur la Méouge - les lavandières
L’Église

Le bandeau peint sur l’entrée du garage de l’hôtel des Voyageurs indique : « REMISE et ECURIE »

André POGGIO
qrcode:https://essaillon-sederon.net/Un-siecle-de-cartes-postales-a-Sederon-284

Soutenir par un don