Lucien Bertrand (1847 — 1929)
une figure politique sous la IIIᵉ République
Article mis en ligne le 2 janvier 2018
dernière modification le 2 septembre 2018

par POGGIO André, POGGIO Georges

Entre la fin du Second Empire et la Guerre de 1914-18, la IIIᵉ République mit en place progressivement les structures politiques qui lui permettront de réaliser un grand nombre de réformes et quelques changements sociétaux : enseignement pour tous, séparation de l’Eglise et de l’Etat en sont les fleurons. Pour réussir ces révolutions, elle eut besoin de candidats «  républicains  » capables de conquérir les électeurs et d’apporter à la Chambre des Députés une majorité favorable aux réformes. Dans de nombreux départements, ces candidats furent souvent des candidats «  parachutés  ». Il est remarquable que, pour l’arrondissement de Nyons, se soient des candidats locaux qui s’affrontèrent. La famille d’Aulan s’y illustra. Mais Lucien Bertrand reste certainement la figure la plus représentative de l’élu de nos villages.
Pendant un demi-siècle, cet enfant d’Eygalayes sera tour à tour...


… L'affichage complet sera en ligne 3 ans après la date de publication. Seuls les adhérents peuvent lire le texte complet dans notre revue Lou Trepoun qu'ils reçoivent par abonnement.
Cliquez ici pour adhérer et recevoir Lou Trepoun avec votre adhésion …
Vous pouvez rechercher dans notre cataloque si ce numéro est encore disponible.