logo site
L’Essaillon
« Entre la Tourre et lou Crapoun,
Ia moun païs, qu’ei Sederoun »
Alfred Bonnefoy-Debaïs

Etudier, préserver et faire connaître le Patrimoine Historique, Naturel et Culturel de Séderon et de sa Région

Sur le chemin de St Jacques de Compostelle
Article mis en ligne le 17 août 2014
dernière modification le 13 décembre 2014

par BARRAS Anne-Marie
L’Assemblée Générale a été suivie d’une causerie de Monsieur J-P MONIER

Monsieur MONIER était déjà venu l’été dernier nous faire le récit du circuit que Frédéric MISTAL avait effectué autour du Ventoux avec deux de ses amis.

Cette année c’est le Chemin de Saint Jacques de Compostelle, suivi avec son épouse, qu’il est venu nous présenter.
Il nous a précisé qu’ils avaient fait la route à pied, par étapes, en juin, et pendant six ans (2003-2008).
Ils sont partis du PUY, un chemin classique et même symbolique, puisque le premier pèlerin français vers St Jacques aurait été l’évêque du PUY, GODESCALE, parti dans l’hiver 950-951.

Notons que 2010 était aussi une “année Sainte Compostellane” qui a lieu chaque fois que la fête de l’apôtre St Jacques le Majeur, le 25 juillet, tombe un dimanche, ce qui était le cas cette année.
Ce “privilège” a été créé par le pape Calixte II en 1119 et confirmé par le pape
Alexandre III en 1179 (Bulle regis aeterni)

C’est par des photos projetées sur écran et commentées que Monsieur MONIER nous a fait partager leur voyage de près de 1600 kilomètres !
Chaque étape était illustrée de photos des très beaux monuments qui jalonnent le chemin. En Espagne en particulier les édifices religieux Romans sont grandioses.

Le chemin les a conduit à MOISSAC, OSTABAT, RONCEVAUX, PUENTA LA
REINA où les quatre grandes routes officielles venant de France se rejoignent pour n’en privilégier plus qu’une jusqu’à SANTIAGO DE COMPOSTELA.

Un beau voyage !
Merci Monsieur MONIER.

Nous avions exposé dans la salle des documents et aussi des textes déjà parus dans nos bulletins dont ceux attestant le passage des pèlerins à Séderon qui se trouvait sur la route venant d’Italie.
La voie Alpine passait par le col du Montgenèvre, Briançon, Gap et Séderon puis
rejoignait la voie côtière à AVIGNON.

Carte publiée par M. Paolo CAUCCI von SAUCKEN, directeur du centre compostellan d’Italie dans le livre :
« Saint Jacques de Compostelle » S.A BREPOLS 1985


Soutenir par un don