logo site
L’Essaillon
« Entre la Tourre et lou Crapoun,
Ia moun païs, qu’ei Sederoun »
Alfred Bonnefoy-Debaïs

Etudier, préserver et faire connaître le Patrimoine Historique, Naturel et Culturel de Séderon et de sa Région

Lou Trepoun 29
Pourquoi un numéro plus spécialement dédié à notre exposition ?
Article mis en ligne le 3 octobre 2013
dernière modification le 13 décembre 2014

par BARRAS Henri

Parce que cette année 2000 avait été décrétée « Année Mondiale de l’Eau » par l’O.N.U. et que l’eau s’inscrit dans l’histoire des hommes et donc dans l’histoire de ceux de notre région, nous avions intitulé notre exposition :

Lis aigo dóu terraire, aigo dóu mounde
(Eaux du terroir, eau du monde)

 

La partie "eau du monde" était représentée par l’exposition "L’eau apprivoisée" provenant du C.I.EAU (Centre d’Information sur l’eau), composée de 10 panneaux synthétiques et pédagogiques et complétée par une importante documentation à lire sur place et provenant de la remarquable exposition "Aqua Expo, L’Eau, source de vie" qui s’est tenue à Paris, Grande Halle de la Villette du 4 au 11 avril 2000 dans le cadre du SALON INTERNATIONAL DE L’EAU.

Par ailleurs nous avions consacré huit panneaux aux aspects locaux c’est-à-dire aux « eaux » du terroir. Eaux au pluriel car les nombreuses sources recensées et analysées montrent que les eaux de ces sources ne sont pas identiques.

Il y avait donc beaucoup à lire et peu à voir, ce qui en a découragé certains, qui avaient peu de temps et parfois… pas de lunettes !

Aussi nous avons décidé de consacrer un numéro où les informations essentielles de l’exposition sont reprises, avec, en plus, une partie de ce que nous n’avons pas pu afficher faute de place.

Car sur un tel thème, ce sont des dizaines de panneaux qu’il aurait fallu remplir sans toutefois épuiser le sujet.

En effet, l’eau, source de vie, reste un sujet de recherche, la simple liste des publications annuelles la concernant occuperait plus que ce numéro.

On sait aussi que cette ressource fondamentale et précieuse doit dorénavant être gérée comme un bien commun et que la protection de l’environnement est aussi la protection de cette ressource.

Les propriétés physico-chimiques de l’eau en font aussi un corps exceptionnel et vous trouverez dans l’article « Pour en savoir plus sur l’eau » quelques données que j’ai rédigées sur la physique de l’eau, pour compléter les quelques lignes présentes à l’exposition à ce sujet.

H. Barras

Soutenir par un don